Actus

19/09/2017

Compte rendu des coachs après la finale de D3 féminine à Arques

posté à 18h36 dans "Reportage"

Vendredi, veille de course, la tension est palpable, Sophie assiste au briefing, et prend note de l'exposé de course. Il pleut, il fait froid, un temps du nord mais nous ne sommes que début septembre... le Parcours à pied autour de l'étang de Malhove va être rendu très compliqué avec les trombes d'eau qui s'abattent en continu... Quelques photos et vidéo envoyées au reste de la troupe, afin qu'elles préparent leurs affaires pour le combat qui s'annonce...

 

Jour J, la pression monte dans les Têtes la règle des 3C : '" CONFIANCE CALME CONCENTRATION" est répétée en boucle, à ce Leïmotiv vient s'ajouter le "D" de DETERMINATION.

 

L’entrée dans le Parc sans encombre, les filles sont réunies et se dirigent maintenant vers leur SAS pour commencer cette épreuve, les visages sont fermés, elles n'attendent qu'une chose, le départ. Sur une natation rendue compliquée par un niveau relevé dans cette finale D3 qui regroupe de grosses écuries avec leurs athlètes étrangères, les filles se font surprendre. Elles ont du mal à poser leur nage, prise dans le paquet, il leur faudra un peu de temps pour nager correctement. A ce niveau cela ne pardonne pas et les écarts se creusent, a ce petit jeu Aubane sort première de l'équipe, consciencieuse et appliquée elle effectue une transition rapide et propre,  viens le tour de Rébecca qui suit à quelques encablures, Sophie, Joséphine, Lilou, Angélina et Colline suivent. Les visages sont marqués, signe que la natation a été éprouvante.

 

La partie vélo s'effectue sans encombrent pour les filles du LYS, sur un parcours composé d'une seule boucle il nous est impossible de donner des consignes et de voir ce qu'il se passe. Aucun suivi, il ne nous reste qu'à prendre notre mal en patience...

 

Les premières filles arrivent au parc, l'équipe de Vesoul est bien représenté les grosses écuries sont là, elles ont maintenu leur avance prise en natation. Dans le 3em paquet, Aubane et Rebecca arrivent toute les deux, et s'élance sur le parcours pédestre, puis Sophie suivi ensuite de Joséphine et Lilou leur emboîte le pas, enfin Colline et Angélina dont la partie cycliste n'a pas été une promenade de santé (elles n'ont pu compter que sur elles mêmes) s'élancent à pied avec cette volonté de bien faire qui caractérise cette équipe.

Le parcours est difficile, glissant la boue oblige à choisir la bonne trajectoire et la fatigue commence à se faire ressentir, mais aucune d'elles ne veulent lâcher, mouiller le maillot et faire du mieux possible, aucune d'elle ne lèvera le pied.

 

A l'arrivée, Rebecca, Aubane, Sophie, Joséphine, Lilou, Colline, Angélina sont à bout de souffle. Les visages sont fermées, une part de tristesse se fait ressentir, elles voulaient faire mieux... après quelques instants, elles se réunissent et font un débriefing de leur course ou on ne retiendra que les choses positives :

Aubane a attendu Rebecca à vélo afin de l'aider et lui permettre de faire une bonne Cap, si jeune et déjà au point tactiquement et au service de l'équipe, cette maturité permettra de marquer des points précieux, le travail effectué chez les jeunes porte aujourd'hui ces fruits chez les adultes, Sophie qui est étonné de sa cap alors qu'elle a vécue un été entaché par une blessure à la cuisse, Lilou qui est plus duathlète préfère s'attarder sur sa natation, Joséphine n'a rien lâché, pour sa première année et son premier triathlon sous les couleurs du Lys elle continue de monter en puissance. Colline s'est battue avec ses armes, une grosse chute la semaine dernière à Gérardmer et un pouce encore endolori ne lui ont pas permis de faire ce qu'elle voulait mais elle à tout donné. Angélina était peut être dans un jour sans mais son tempérament et son attitude ont amenés beaucoup de positif. Bref un grand Bravo à vous les Filles !!!  

 

il y a des points perfectible, mais c’est cela aussi le Haut niveau, les finales D3 sont très relevées et le championnat Français est connu pour être de très haut niveau. Atteindre la finale est déjà un gros gage de satisfaction pour cette équipe ou aucune d'elle n'à plus de 23 ans, ce qui nous laisse présager de belles choses à l'avenir. Tout doucement les sourires reviennent, la pression retombe et les visages sont tournés vers 2018, un groupe est né en 2017 et il est certain qu'il va faire parler de lui en 2018. 

 

 

Complément d’Hervé le poète :

 

"ARDRES, 9 septembre 2017, un autre regard. 

 

Elles sont 7, elles aspirent à la même chose, porter haut et fort les couleurs de leur club, poursuivre leur rêve commencé il y quelques mois, finir la saison en beauté, ne rien regretter.

 

Elles sont 7 mais ne forment qu’un, devrais-je dire qu’une, une équipe.

 

Elles sont 7 et franchiront toutes la ligne d’arrivée, d’abord déçues, puis heureuse d’avoir participé à cette aventure humaine, heureuse d’avoir défendu leur chance jusqu’au bout, chacune avec leurs atouts, chacune avec leurs armes. 

 

Elles sont 7 à avoir brillé ce 9 septembre 2017, vous ne les connaissez peut-être pas encore, mais retenez leur nom Aubane, Angélina, Coline, Josephine, Lilou, Rébecca et Sophie, parce qu’au travers de leur jeunesse, de leur innocence, elles nous ont fait vibrer, elles nous ont fait croire jusqu’au bout qu’aucun rêve était inaccessible.

 

Certes, elles ne monteront pas en D2 de triathlon cette année, mais l’essentiel est ailleurs, il est dans l’avenir de ce groupe auquel, je crois, parce qu’elles ont su tirer profit de cette expérience avec humilité, conscientes du travail qui leur reste à faire pour atteindre le firmament.

 

D’ailleurs, il suffisait de voir dans leurs yeux, la déception passée, les étoiles qui brillaient à l’idée de repartir pour une nouvelle saison.

 

Merci pour tout, les filles, merci « les pépettes du Lys »

 

Hervé et Pascal

 


13/09/2017

Les résultats du début de mois

posté à 16h39 dans "Résultats"

  • Triathlon de Gravelines :

M

0017

BERTIN

Thomas

02:22:52

0027

FEUTRY

Gregory

02:24:29

0030 POUTRAIN Kellig 02:27:02

0033

DELBECQUE

Vincent

02:28:29

0045

DUCHATEAU

Nordine

02:30:14

0064

TRINQUET

Luc

02:32:51

0073

DANEL

Marc andre

02:34:16

0185

LESTOILLE

Veronique

02:49:07

0234

BRICHE

Stephane

02:57:59

 

S

0003

PERARD

Marin

00:35:45

Cadet M

3

0012

LUCAS

Raphaelle

00:38:06

Benjamin F

1

0014

MARLARD

Antoine

00:38:21

Minime M

6

0018

BARTHELEMY

Killian

00:38:52

Cadet M

5

0027

MILLE

Thomas

00:39:54

Cadet M

10

0036

LUCAS

Rebecca

00:40:45

Cadet F

1

0047

GOURNAY

Leopold

00:42:06

Minime M

17

0048

POUTRAIN

Aubane

00:42:09

Cadet F

3

0054

BERDIN

Leo

00:42:54

Minime M

20

0097

BIA

Gaspar

00:47:01

Benjamin M

6

0139

BLOUIN

Gauthier

00:52:18

Minime M

34

 

Résultats complets ci-dessous :

http://www.prolivesport.fr/evenement/triathlon-gravelines-2017-support-championnats-de-france-paratriathlon_282/live.html

 

Résultats complets de toutes les courses de la triathl Elles ci-dessous :

http://www.prolivesport.fr/evenement/la-triathelles-2017_281/live.html

 

  • Triathlon de Gerardmer :

92ème Mathias Cucheval en 5h24   14ème s4

 

  • Triathlon de Kalmar (Suède):

Edouard Giffon termine en 11:29:58

 

  • Swimrun de St Briac:

Déplacement de plusieurs vieux loups de mer sur cette épreuve. (Plus important swimrun en France)

Au programme : 7 tronçons de nat dans une mer très mouvementée (au total environ 4 600 m) et 8 tronçons de trail (au total environ 18 400 m)

Résultats :

  • Samuel Cucheval / David Vincentz 6 ème 2h48m05s
  • Kellig Poutrain  / Damien Aigouy  47 ème 3h15m58s
  • Yannick Cucheval / Vincent Delbecque 61 ème 3h21m20s
  • Fredéric Courcot / Nordine Duchateau 139 ème en 3h42m19s
  • Thierry Perard et Laurent Ellart 

 


11/07/2017

Le compte rendu d'Hervé

posté à 09h04 dans "Reportage"

Samedi 17 H 15

 

Après une longue route, nous nous retrouvons, tous et toutes au stade
Jean Bouverie à Montceau les Mines, où se situe le plan d’eau du Plessis qui accueille les championnats de France d’Aquathlon 2017.

 

La plupart de clubs sont déjà présents et s’il y règne une atmosphère de vacances, l’ambiance y est studieuse avec le repérage des parcours natation et CAP.

 

Nos 13 qualifiés, enfin 12 qualifiés puisque chez le master il n’y a pas de qualification mais c’est entre nous ne le répétez pas, ne dérogeront pas à la règle, accompagnés par les encadrants et pour certains et certaines, de leur famille qui ont fait
le déplacement à cette occasion.

 

La température de l’eau est de 26°, la température extérieure de 36°.
La course sera donc tactique pour éviter les défaillances à pied.

Facteurs que les encadrants prendront en compte auprès de nos 13 qualifiés dès l’arrivée sur le site.

 

Les dossards récupérés, les derniers conseils prodigués collectivement et individuellement, nos 13 qualifiés regagneront leur logement alors que l’encadrement écoute le briefing avec application, attentif aux éventuelles dernières modifications de parcours entre autres.

 

La soirée est à l’image de la journée, agréable et détendue, sous une chaleur d’été – il faisait 26° à 22 H, rassurez-vous toutefois les plus jeunes avaient rejoint leur lit, seuls les plus anciens faisaient de la résistance autour d’une mousse – n’occultant pas l’enjeu de ce qui les attendait demain samedi 8 juillet, les objectifs ayant été clairement énoncés :

• Conserver le titre de Championne de France pour Raphaëlle et croire à la possibilité d’un titre par équipe, en Benjamine, constituée de Zia, Gabrielle, Jade et Raphaëlle, acquérir de l’expérience en vue des prochaines grandes épreuves pour Thomas, Jade, Élouan, Aubane, Lucas, Océane et Victor.

 

Dimanche, presque au chant du coq. La température de l’eau n’a pas changé, bien qu’annoncée à 26,5°. Le port de la combinaison est interdit, nos jeunes ne s’en laisseront pas compter, ils et elles sont habituées, les encadrants, depuis une semaine, ne les ayant pas lâchées, avec des séances distillées en eau libre à Sangatte.

 

Le moment tant attendu est arrivée. Il est 10 H 30 précis quand le départ des Benjamines, est donné. Elles sont prêtes, visage tendu, regard fixe, concentrée sur leur objectif du jour, imperturbables, attentives aux derniers et ultimes conseils prodigués par les encadrants. Thomas, quant à lui devant attendre 11 H 15, avant de pouvoir s’exprimer.

 

Toutes sont bien placées à la sortie de l’eau, Raphaëlle en tête de la course, avec une maîtrise parfaite, ne laisse aucune chance à ses adversaires, notamment
sa poursuivante la plus directe Catelle, lui laissant croire jusqu’à 700 m de l’arrivée qu’elle peut revenir sur elle, avant de placer une d’accélération qui conforte son avance de quelques secondes franchissant la première la ligne d’arrivée.

 

Zia, sortie de l’eau dans le top 10, effectue une course parfaite grignotant de précieuse place à pied pour finir dans le top 5, alors que Gabrielle conforte la victoire de l’équipe avec une course pleine tout comme Audrey et Jade qui finissent respectivement à la 20 / 38 / 60 ième place scellant ainsi la victoire de cette jeune équipe très prometteuse bourrée de talent.

 

Je ne peux pas vous dire de qui, entre les tritahlètes et les encadrants, étaient les plus stressés et angoissés, mais je peux vous assurer que la tension la plus palpable était sur ces derniers pendant toute la course, s’agitant à droite et gauche, vociférant des onomatopées incompréhensibles pour les novices, chacun dans l’espoir de motiver et mobiliser ses troupes.

 

Essayer de vous traduire la joie, le plaisir, les émotions et la satisfaction du travail accompli, serait peine perdue ; ces émotions sont uniques, immenses et lorsque
la Marseille retentit par deux fois lors du protocole, consacrant pour la deuxième année consécutive Raphaëlle Championne de France chez les benjamines et le Club Championne de France par équipe, dans la même catégorie, avec ces 5 filles – Zia, Gabrielle, Audrey, Jade et Raphaëlle, médaillés d’or, nous sommes à cet instant précis en tous et toutes en communion parfaite avec cette passion qui nous anime.

 

La journée est à l’image de cette matinée. Thomas, Jade, Élouan, Aubane, Rebecca, Océane et Victor s’illustrent avec de très belles places sur les épreuves disputées portant dignement les couleurs du Club.

 

Quant à moi, difficile de parler de moi, alors je reprends les mots de Samantha :
« Il a ouvert le bal » ; avec l’envie d’insuffler aux jeunes, si besoin en était, une dynamique.

 

Un grand merci à l’encadrement qui se reconnaitra pour le travail accompli qui
a permis d’atteindre ces objectifs et ses résultats. Un grand merci aux accompagnateurs pour leur encouragement et leur confiance.
Enfin un grand merci à Kellig, Claire, tous et toutes qui en m’accompagnant ce samedi 8 juillet matin, alors que vous aviez vos propres réoccupations,
vous m’avez permis d’atteindre la plus haute marche dans ma catégorie.

 

C’est l’esprit Club qui en sort grandi une nouvelle fois.

 


10/07/2017

Bilan championnat de France aquathlon

posté à 12h34 dans "Résultats"

Ce samedi 08 juillet avait lieu le championnat de France d Aquathlon à Montceau les mines.

Raphaëlle Lucas tenante du titre a réussi l’exploit de conserver son titre dans la catégorie Benjamine. Dans cette même catégorie le Lys devient également champion de France par équipe, Lucas Raphaëlle accompagnée de 4 de ses coéquipières, Zia Pille Yard, Masson Gabrielle, Bruneel Audrey et Aigouy Jade. 

2 heures auparavant Herve Temmermann devenait également Champion de France dans sa catégorie.

Le Lys Calais triathlon revient donc de ce championnat avec 3 titres !

Les 13 qualifiés ont eu de superbes résultats :

Raphaelle Lucas 1ère, Zia Pille Yard 5ème, Gabrielle Masson 20ème, Bruneel Audrey 38ème  et Aigouy Jade 60ème  en benjamine.

Thomas Niellen 98ème en benjamin

Jade Barthélémy 52ème en minime

Elouan Poutrain 72ème  en minime

Aubane Poutrain 41ème, Lucas Rebecca 67ème et Océane Cattez  74ème en cadette, elles se classent 8ème par équipe.

Victor Faucheux 66ème en cadet.

 

Et Herve Temmerman  34ème scratch et 1 de sa catégorie.

 


08/07/2017

Raphaëlle Lucas Championne de France

posté à 18h31 dans "Résultats"

Tout est dit, Raphaëlle Lucas conserve son titre de championne de France en aquathlon catégorie benjamine. Elle gagne la course avec une quinzaine de secondes d'avance sur la deuxième.

Dans la même course, Zia Pille Yard termine 5ème

Gabrielle Masson 20ème

Audrey Bruneel 38ème

Jade Aigouy 60 ème

 

Cela permet à l'équipe benjamine de remporter le titre national, une grosse satisfaction pour les entraîneurs du Lys manager par Kellig Poutrain.

Vous pourrez trouver tous les résultats des autres jeunes du Lys sur le lien ci dessous:

http://www.yaka-events.com/yaka-chrono/resultats

 

Bravo à tous

 




» Consulter les archives

RSS